Rosalie: nos corps imparfaitement parfaits

20 janvier 2020 - Curium

Par :  Rosalie Mimeault-Morency

 
 

Dernièrement, je faisais défiler mon fil Instagram et je suis tombée sur la photo d’une femme allaitant son enfant. Une photo tout ce qu’il y a de plus naturel, rien d’indécent, seulement une mère nourrissant son bébé au sein.

Pourtant, peu de temps après, la publication avait totalement disparu de la plateforme. J’ai appris quelques jours plus tard que la photo avait été censurée par Instagram.

Le corps féminin est encore l’objet de nombreux tabous. Dans notre société, si une femme porte en public des vêtements supposément trop courts, si elle parle ouvertement de ses règles, si elle ne se rase pas les jambes, trop souvent, on la dévisage et on la juge.

Pourtant, en parallèle, on continue d’utiliser le corps féminin comme objet de marketing partout dans les publicités et dans les médias !

Contradictoire, non ?

Le pire, c’est qu’avec l’apparition des réseaux sociaux, ce phénomène prend de l’ampleur. L’image de la femme qu’on nous présente est tellement standardisée que dès qu’on s’en éloigne, on nous fait sentir inadéquates. Les filles ont l’impression d’être davantage jugées sur leur apparence plutôt que sur l’ensemble de leur personnalité, ce qui, inévitablement, a des impacts sur l’estime de soi.

En tant que jeunes femmes, dans un monde où les réseaux sociaux véhiculent l’image du « corps idéal » à outrance, il devient parfois difficile de s’accepter telles qu’on est. Nous sommes bombardées de photos, de commentaires, de publicités qui laissent souvent sous-entendre que notre corps n’est pas « correct » s’il ne répond pas aux standards qu’on tente de nous imposer.

Les foutus standards ! J’aimerais bien savoir d’où ils viennent ceux-là ? Qui a décidé que les vergetures, les boutons, les menstruations, les poils qui nous poussent un peu partout, toutes ces choses pourtant totalement normales et humaines, devraient être cachées ? Je me le demande bien.

Selon moi, on devrait juste arrêter de vouloir se mêler du corps des autres et les laisser agir comme ils le veulent pour être bien dans leur peau. Après tout, aimer son corps, peu importe comment il est, c’est ce qui devrait être la priorité (et ça, ça inclut tout le monde, pas juste les filles !) !

Notre corps fait de nous quelqu’un d’unique. Si nous nous ressemblions tous, le monde serait ennuyant, vous ne trouvez pas ?

 

 

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :