Je suis l’ado bizarre de ton école

16 janvier 2020 - Marie-Pier Tremblay

Par Konno Chizaki*, (japonais power UwU)

 

À mon école je suis classée comme « bizarre ». Pour toutes sortes de raisons.

1. Ma mère est la prof. « Normal que tu connaisses les réponses, blablabla. »

2. Je suis adoptée et grâce à ma pire ennemie (on va l’appeler Ginette) tout le monde connaît mon secret. En troisième année du primaire, elle l’a dit à tout le monde. C’était ma meilleure amie. Ce ne l’est plus.

3. Je suis TDA.

4. Je suis sûrement la fille qui s’est le plus battue. Entre autres avec Ginette. Je lui ai lancé mon coeur de pomme dans le visage et le but !!!!!! Puis je suis allée rechercher la pomme par terre et un autre but ! I’m on fire !!!!! Puis un professeur est arrivé, j’ai eu un moment de déconcentration qui a fait que Ginette a pu me donner un coup de pied sur les doigts qui a fait monter ma colère. Je lui ai donné un coup de poing. Ouin.

5. Mon look dérange. J’ai les cheveux courts, souvent teints. Je recherche d’ailleurs en ce moment une nouvelle teinture. Je porte des vêtements ni masculins ni féminins, donc je fais souvent face à plusieurs remarques sexistes des adultes. Un jour, dans l’autobus, un jeune m’a appelée « le gars-fille » et j’ai répondu en l’appelant Jovette. Il y a aussi celui qui s’obstine tout le temps avec moi : « t’es un gars » / « non je suis une fille » / « non un gars » et ainsi de suite… C’est vraiment fatigant.

6. Je traîne à 99 % avec des garçons. Il y en a un qui dit que je fais partie d’un gang de rue à cause de mon look. Un trips comme il dit. Mais pas du tout ! Finalement, il y a peu de temps, je me suis liée d’amitié avec une fille qui a le même classement de « fille bizarre » et qui partage mes opinions sur le monde. Nous avons pour projet de partir une chaîne YouTube Gacha Life dont une des séries raconterait notre vie avec humour.

7. Je suis une cosplayeuse et j’ai toujours aimé me déguiser.

Moi, par contre, je me sens bien comme je suis, c’est plus les autres qui me trouvent bizarre. Mais je m’en fous de ce qu’ils peuvent penser.

*nom fictif par souci de confidentialité

Réflexion de la psychologue Sophie Leroux :

Unique, on l’est tous. Notre génétique détermine une bonne partie de nos caractéristiques. Par exemple, la couleur de nos yeux. Aucun contrôle là- dessus ! Par contre, on peut choisir son style vestimentaire ou les valeurs importantes pour soi. C’est d’ailleurs en grande partie sur ces bases que se forment les groupes à l’adolescence.

Pourquoi vouloir se rassembler ? Pour plusieurs raisons. La plus fondamentale, c’est notre instinct de survie. Eh oui ! La cohésion et le rassemblement sont, originellement, le meilleur moyen de survivre. Par conséquent, toute personne jugée bizarre ou qui ne correspond pas à une catégorie connue, est déstabilisante, voire menaçante. C’est ce que rapporte Konno dans son témoignage..

Certains parmi vous assument leur unicité. Elle sert parfois à résister aux modes ou à des règles sociales jugées trop restrictives. Elle a sa place pour faire évoluer la société. Mais n’oubliez pas que d’autres en souffrent, même s’ils n’en ont pas toujours l’air. Faire souvent l’objet de commentaires ou de critiques risque d’affecter la confiance en soi.

Je vous laisse avec cette phrase célèbre de Martin Luther King : « Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. »

 

 

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :

Une réponse à “Je suis l’ado bizarre de ton école”

  1. Anonyme dit:

    Réflexions dites avec FRANCHISE et beaucoup de COURAGE …sois HEUREUSE malgré tout !!!😍