Fripe ou pas fripe?

8 avril 2015 - Rédaction Curium

Jessy Grenier-3-Woburn

Bonjour tout le monde, j’espère que vous allez bien.

Ce mois-ci, mon texte portera sur les vêtements. (Oui oui! Il n’y a pas que les filles qui peuvent en parler!)

Ne vous inquiétez pas les gars, mon texte s’adresse autant à vous.

friperie

 

 Mon coup de cœur pour les friperies

Je me souviens. J’étais en 6e année du primaire quand j’ai eu ma 1ère aventure de magasinage. Ah… un désastre sur toute la ligne! Je me rappelle avoir achalé mes parents pour aller au centre commercial m’acheter du linge avec une marque connue. Je leur avais dit qu’avec mon argent de poche, j’avais le droit de dépenser. Nous sommes allés dans une boutique de marque réputée. J’étais aux portes du bonheur. Il y avait de la musique forte, bref, tout le tralala possible pour m’attirer. J’ai trouvé quelques trucs intéressants. C’est seulement au moment de passer à la caisse que je me suis rendu compte : c’était vraiment trop cher (bravo!).

Devinez quoi? Je suis ressorti de cette boutique avec seulement une ceinture. Aouche!

Je peux vous dire que je ne suis jamais retourné dans ce genre de boutiques et que je garde encore la ceinture maudite qui a ruiné mon portefeuille (même si elle commence à perdre quelques fils) pour me souvenir que les boutiques de vêtements connues, ce n’est pas fait pour moi.

Un jour, ma mère a ramené des vêtements à la maison. Les chandails et les paires de jeans étaient super! Puis, elle m’a dit que ça venait d’une friperie. J’ai été surpris. Alors ma mère m’a amené à son fameux magasin. Et… j’ai été encore plus surpris!

C’est certain qu’il y a des chandails bruns laids et des souliers aux couleurs douteuses, mais on ne sait jamais ce qu’on va trouver sur le cintre. C’est comme une chasse aux trésors, il faut fouiller pour trouver LE truc! En plus, j’ai même réussi à me trouver des t-shirts de marques célèbres comme je voulais. Cool non? (Ah, ah, dans vos dents, les boutiques hors de prix!)

Je n’ai pas honte de porter des vêtements que d’autres gens ont portés avant moi, vraiment pas. À l’école, quand mes amis me demandent ou j’ai pris mon linge, je suis fier de leur répondre qu’il vient peut-être de mon voisin! En plus, je suis fier de magasiner dans les friperies, parce que j’en ai pour mon argent.

Les friperies, c’est une solution de récupération. Donner une 2e vie aux vêtements, c’est un beau geste pour notre planète. Voilà mon truc pour être à la mode! (Sans me ruiner.)

 

Jessy Grenier

 

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :