La face cachée de ton coton ouaté

3 décembre 2018 - Curium

Par Maude Pedneault, Dylane Grosso et Justine Gagnon

En collaboration avec l’école secondaire Soulanges, Curium est fier de partager avec vous, une fois par mois, des textes du projet Encyclopédie des solutions pour protéger l’environnement.

La pollution est un sujet bien connu de tous, puisqu’il est maintenant abordé régulièrement dans les écoles. Si gaz à effet de serre, CO2 et déchets toxiques sont tous des termes employés lorsqu’on parle de la pollution, il est assez rare d’entendre aussi jeans, souliers et chandail dans la même phrase! Pourtant, le problème est réel : l’industrie du vêtement est un fléau pour la planète.

© Lu Guang/Greenpeace

Prenons le jean pour exemple. Il est composé d’environ 600 grammes de coton et si ce n’est pas du coton biologique, les champs dans lesquels il poussera seront fortement irrigués, beaucoup plus que pour une culture biologique, causant un assèchement des lacs et des rivières. Dans le processus de teinture des jeans, il faut une très grande quantité d’eau qui est mélangée avec des acides. Ensuite, toute cette eau est rejetée dans la nature sans avoir été épurée, ce qui contamine énormément les lacs et rivières.

Des solutions? Plus d’une!

Plusieurs entreprises font de grands efforts pour l’environnement. Par exemple, un atelier de technologie expérimentale, à Londres, a développé en laboratoire une manière de cultiver des fibres biologiques à partir de bactéries, de végétaux, de champignons et d’algues qu’on laisse reposer dans du thé vert.

Il est vrai qu’il peut parfois s’avérer coûteux d’acheter des morceaux de vêtements écologiques fabriqués par des ouvriers traités adéquatement. Cependant, il existe quelques façons moins dispendieuses de mieux consommer. On peut d’abord se demander si on a vraiment besoin de nouveaux vêtements et de plusieurs paires de souliers. La réponse sera probablement négative! En achetant moins, vous participez à la diminution de la demande et donc à la diminution de l’offre et au mieux-être de notre planète.

 

Pour lire l’article complet :

http://environnement.mongroupe.ca/la-face-cachee-de-ton-coton-ouate

 

Campagne détox de Greenpeace. Les Leaders sont ceux qui ont réalisé des progrès dans les cinq dernières années. Les Losers sont ceux qui n’ont pris aucun engagement environnemental.

 

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :