Le charme de l’intestin

15 juillet 2016 - Rédaction Curium

À 17 ans, Giulia Enders souffre d’une maladie de peau que la médecine ne parvient pas à expliquer. Curieuse, la jeune Allemande entame ses propres recherches. Elle découvre alors qu’un traitement antibiotique (suivi quelques semaines avant l’apparition de ses premiers symptômes) pourrait être partiellement responsable de sa maladie. Et si sa dermatite était en réalité un problème… de ventre ? !

Fascinée par ce qu’elle apprend au fil de ses lectures, elle s’inscrira plus tard en médecine et se passionnera pour l’intestin ! En 2014, elle publie Le charme discret de l’intestin, succès mondial de vulgarisation scientifique, traduit en une trentaine de langues.

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :