Sonder les grottes avec un cube volant [vidéo]

10 février 2017 - Rédaction Curium

Jouer de la musique avec des nuages. Sonder les profondeurs de la Terre grâce à un cube volant. Bizarre, fou ? Pas du tout. Plutôt tripant et tout à fait scientifique.

Imaginez un cube flottant, hybride de ballon dirigeable et de drone. Sur chaque face, des capteurs permettent de traiter les données de l’environnement, un peu comme notre cerveau traite ce que nos yeux et nos oreilles captent. En équilibre aérostatique, le cube est toujours immobile par rapport à l’air. Si l’air se déplace, il bouge à son tour.  Il a déjà « dansé » avec des capoeiristes, influencé par les mouvements d’air causés par leurs déplacements.

Dans le sud de la France se trouve l’une des plus grandes salles souterraines connues au monde. Nicolas et son équipe y ont promené leur cube. Prochaine étape : envoyer un robot inspiré du même principe, muni de caméras, pour explorer des galeries souterraines autrement inaccessibles.

Afin de s’assurer qu’il ne se coince pas dans un conduit, le robot se déplace extrêmement lentement (ce que permet le principe du ballon dirigeable à l’hélium). Il dispose aussi de capteurs hyper sensibles qui l’éloignent des parois sur lesquelles il risquerait de s’accrocher.

Texte: Sophie Mangado

 

 

sondage annuel

 

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :