L’enfer en mer

2 octobre 2014 - Rédaction Curium

enfer

« Place de la Chapelle, Paris. Des dizaines de migrants africains errent là. Des hommes pour la plupart, entre 15 et 30 ans. Le soir ils cherchent un recoin où dormir sur des cartons. Là, à deux pas du métro, nous rencontrons Abderrahmane, 25 ans. Il a fui son pays, le Soudan, à cause des violences. Abderrahmane a des traits fins, les joues creuses et des yeux noirs de jais. Son exode débute en février dernier. Par cinq mois de marche dans le désert avec trois copains de son village. Arrivés à Zuwara sur la côte libyenne, ils découvrent des conditions de vie plus dangereuses encore qu’au Soudan. C’est là qu’Abderrahmane et ses amis rencontrent ceux qui leur promettent une traversée vers l’Europe.

Tabassé pour avoir réclamé à manger

– On marchait dans la ville quand ils sont venus vers nous. J’étais content quand ils m’ont parlé d’une possibilité de fuir, de rejoindre l’Italie. Ils nous ont emmenés en voiture jusqu’à un hangar, où on a retrouvé plein d’autres Africains de différents pays. Dans ce hangar, nous sommes restés quinze jours. Il faisait chaud, nous n’avions pas de lumière. Juste un petit pain par personne par jour. Quand j’ai protesté pour avoir plus de nourriture, je me suis fait tabasser, se souvient le jeune homme.

 

Abderrahmane commence à nourrir de la rancœur contre ces hommes violents qui lui ont pris toutes ses affaires. Mais il leur a versé toutes ses économies : 2.200 dollars. Alors, il choisit avec ses trois copains de faire confiance à ces passeurs libyens. »

 

Pour lire la suite de cet article de France Info :

http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/recits-de-migrants-l-enfer-en-mediterranee-569481

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :