J’essaie d’être résilient.e.

29 juillet 2020 - pauline maudelonde

AXER SUR LA SOLUTION

Mon premier réflexe sera toujours de trouver une solution pour régler un problème, et ne pas avoir besoin de m’adapter. Mais, si ce n’est pas possible, je me résous à accepter et à trouver des stratégies d’adaptation. Je choisis une voie ou l’autre selon le contrôle que je peux exercer.

– Estelle, 17 ans

CHANGER SA PERSPECTIVE

Je sais que je suis quelqu’un de privilégié. Mettons que ça aide à passer à travers les épreuves. On n’est pas tous égaux et je le sais. Je suis dans une belle maison. Je suis en santé. Ma stratégie? Je sais que ça ne durera qu’un temps. Ça va passer.

– Jeanne, 14 ans

MISER SUR CE QUE JE CONTRÔLE

Je suis arrivé du Mexique en 2015. M’adapter à un nouveau pays, c’était déjà tout un exercice de résilience, de développement de stratégies d’adaptation. À la langue, la culture… La pandémie, on ne peut rien y faire, alors on trouve d’autres choses. J’en profite pour apprendre la production musicale sur ordinateur et pour lire plus.

– Jair, 17 ans

ALTRUISME

On me dit toujours que je suis forte. Que je passe à travers tout et que je suis résiliente. Des fois, j’en ai un peu marre d’être forte. Les gens sont portés à penser qu’on peut tout prendre. Mais des fois, je prendrais un break de mauvaises nouvelles. Ma stratégie ? Foncer. Je me relève toujours. Je fonce toujours. Là, je fais des repas pour emporter pour les gens vulnérables de mon quartier.

– Anaïs, 15 ans

Retour sur les témoignages par Dre Tina Montreuil, professeure adjointe en psychopédagogie à l’Université McGill et directrice du groupe de recherche C.A.R.E.:

Que pensez-vous de ces témoignages ?
Je crois que les propos partagés par ces jeunes sont révélateurs de leur ténacité, de leur courage et conséquemment de leur résilience. Je suis émerveillée par cette nouvelle génération d’innovateurs et d’entrepreneurs. La résilience permet aux gens de traverser des épreuves et de devenir meilleurs. Cette génération « entrepreneuriale » semble saisir que pour réussir – il faut tenir bon en dépit des circonstances.

Que diriez-vous à un.e ado qui aimerait « booster » sa résilience ?
Il ou elle peut s’inspirer de tous les éléments clés dont regorgent les témoignages ici : s’adapter à la situation ; accepter et non lutter contre les choses que je ne contrôle pas ; l’optimisme « Ça va finir par passer » ;
considérer une autre perspective ; ne pas baisser les bras face au moindre problème, refuser de se voir comme une personne faible ou une
victime ; axer sur la résolution de problèmes…

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :