Vois-tu les mêmes couleurs?

18 mars 2015 - Rédaction Curium

Jayson

 

Qui suis-je ?

Un jeune talentueux? Non! Paresseux? Non! Persévérant? Oui! Curieux? Oui!

Je m’appelle Jayson Mtanos, j’ai 16 ans. J’aime la musique et la lecture, surtout les romans policiers. J’aime beaucoup la technologie et l’électronique aussi! Mais plus important encore, je suis quelqu’un qui aime les sciences. De temps à autre, j’écrirai sur certaines questions que je me pose ou sur certains sujets qui m’intéressent. Et j’espère que les sujets que je vais choisir vont te plaire. N’oublie pas de me laisser tes commentaires!

 

Il y a quelques semaines, mes amis ont eu à choisir entre deux cartons rouges pour un projet scolaire. Mais leur choix s’est avéré difficile!

Pourquoi ? Eh bien, l’un d’entre eux voyait les deux cartons de la même couleur et l’autre les voyait de deux teintes différentes. Est-ce qu’il t’est déjà arrivé de vivre une expérience semblable? Est-ce que tu as déjà pensé que nous pouvions avoir des dissemblances au niveau de la vue?

Est-ce que tu penses que nous voyons tous les mêmes couleurs?

robes.couleurs
Cette robe a enflammé les réseaux sociaux. C’est que certains d’entre nous la voient blanche et dorée (comme sur l’image de gauche) et que d’autres la voient bleue et noire (comme sur l’image de droite). La vérité se situe entre les deux…

 

La question m’intrigue depuis quelque temps car elle rassemble plusieurs concepts tels que l’optique et la neuroscience.

L’œil est un organe extrêmement complexe, c’est lui qui nous permet de voir le monde en couleurs. Comment voyons-nous? Combien de couleurs mon œil est-il capable d’apercevoir?

La lumière c’est quoi?

La lumière, un mystère!

La lumière est une onde électromagnétique comme celle de la radio. Elle peut donc avoir des longueurs d’onde différentes qui lui donnent sa « couleur ». Par exemple, quand les longueurs d’onde sont courtes, nous voyons du bleu violet et quand elles sont longues, nous voyons du rouge.

 Voir, c’est quoi?

Une image, tout un trajet!

Les images sont projetées sur notre rétine tapissée de cellules nerveuses qu’on surnomme les photorécepteurs. Parmi ceux-ci, on retrouve des « cônes » qui permettent la vision des couleurs. L’énergie lumineuse sera ensuitetransformée en petites impulsions nerveuses transmises au cerveau. C’est celui-ci qui décode l’information et identifie l’intensité lumineuse (faible ou forte) et les couleurs reçues.

Nous sommes bien d’accord pour dire que l’œil « voit » les couleurs d’une manière bien étrange! Les cellules photosensibles dans la rétine ne voient pas, elles sont juste un passage vers le cerveau.

Est-ce que c’est le même rouge?

Sur notre rétine, on retrouve donc des « cônes » sensibles pour chacune des couleurs. Il y a environ 200 nuances par couleur, donc puisqu’il y a trois couleurs, 200 x 200 x 200 = huit millions de mélanges de couleurs différentes pour un œil!

En mélangeant les trois couleurs dites primaires (le rouge, vert et bleu), le cerveau « voit » donc huit millions de couleurs.

Mais la vision varie selon les cônes, et une petite différence peut faire toute la différence, justement. La plupart des êtres humains ne voient « que » un à deux millions de couleurs ! C’est déjà beaucoup. Mais cela veut aussi dire… qu’il leur manque des nuances. Nous ne voyons donc pas tous… les mêmes couleurs.

 

 

Note de la rédac: Curium prépare un grand dossier sur le sujet pour l’automne. 🙂

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍