Mangez-vous bio?

25 août 2017 - Rédaction Curium

 

Par Marine De Bachere

 

L’alimentation fait partie de notre vie : c’est un fait!

Il n’est pas rare de manger un hotdog avec nos amis, de manger des friandises en regardant le film du moment, ou tout simplement de manger un repas. Mais la nourriture a un côté obscur (comme Anakin Skywalker!). En effet, la majorité de la nourriture que nous retrouvons dans les supermarchés est non-bio…

Mais qu’est-ce que cela signifie?

Bio signifie « non-traité » tandis que le non-bio lui, est justement traité avec des pesticides et autres ajouts néfastes. Dans le monde, un grand pourcentage de la population est atteint de cancers que la science relie aux facteurs environnementaux. Et 70 % des cancers seraient reliés à l’environnement.

 

-Chaque année,  100 000 enfants meurent de maladies causées par l’environnement.

-Les cancers augmentent de 1,1% par année depuis 30 ans chez les enfants.

-Le déclin spermatique est de 50% en 50 ans.

Aujourd’hui, nous avons perdu 30% du vivant sur la planète entre autre à cause des pesticides et d’autres types de pollution. De plus, notre alimentation influe sur 30% du réchauffement climatique en raison de l’agriculture industrielle.

Quel impact ont les pesticides sur le sol?

Eh bien, la structure d’une terre traitée est sans matière organique et nuit à la biodiversité. Imaginez une planète faite uniquement de ce sol. C’est un cercle vicieux, car on met des pesticides pour redonner un éclat aux plantes, la terre se dégrade à nouveau et on recommence!  À l’opposé,  une terre saine regorge de vie.

Déjà que le pourcentage des pesticides en milieu agricole (Europe) est de 90%.

 

On retrouve des tas de choses toxiques dans les aliments non-bio que nous mangeons au quotidien.  Voici des exemples:

BANANE :

-plomb.

-pesticides

 

EAU :

-pesticides ( ils descendent jusqu’à la nappe phréatique (couche du sol) et l’eau se mêle à eux.)

-nitrates (nom générique désignant les différents sels de l’acide nitrique, composé chimique

d’hydrogène, d’azote et d’oxygène,  utilisé comme engrais. Et considéré comme un polluant.)

 

PAIN:

-plomb

-pesticides (le blé subit 9 traitements)

-cadmium (on le retrouve dans les cigarettes, les engrais,  les poussières métallurgiques,  les piles, les batteries et certaines peintures. C’est un métal.)

 

FROMAGE:

-mercure

-plomb

-pesticides chlorés

-cadmium

-phosphates (c’est un produit chimique inorganique,  un sel de l’acide phosphorique,  utilisé comme engrais.)

 

Aussi, les collations tel que des bars de chocolat contiennent des éléments dangereux.  Ils peuvent contenir du E320 (antioxydant de synthèse déconseillé aux femmes enceintes et aux  jeunes enfants.) Pouvant provoquer:

-l’hyperactivité

– de l’insomnie

-de l’asthme

-de l’urticaire

-le cancer

-le trouble du métabolisme du foie

 

Ainsi que le E215 (conservateur chimique) pouvant provoquer:

-des crampes

-des allergies

-de l’hyperactivité

-des insomnies

-de l’asthme

-de l’urticaire

 

Les agriculteurs conventionnels ainsi que leurs enfants souffrent parfois de maladies ou de malformations à cause des pesticides. Il existe plus de 30 000 composants chimiques. Ces agriculteurs souffrent de beaucoup de problèmes neurologiques (selon les statistiques). Beaucoup d’agriculteurs conventionnels affirment même ne pas consommer de leurs produits.

On trouve aussi des animaux non-bios. Ces bêtes consomment cette nourriture,  sont contaminés et nous les consommons. Sans parler des hormones, de la solitude, de la tristesse et parfois de la mutilation  que ces êtres subissent.

 

Que peut-on faire?

 

Faire connaître la vérité aux gens de notre entourage. Ils n’auront que deux choix: changer ou se fermer les yeux.

Il faut aussi encourager les producteurs bio. Pour les gens qui répondront que c’est trop cher, posez-leur la question: Quel prix a une vie? Les soins médicaux coûtent plus cher que le bio, car il ne faut pas croire que cela n’arrive qu’aux autres! Nous ne savons pas de quoi le futur est fait! D’ailleurs, les statistiques montrent que notre génération est en moins bonne santé que celle de nos parents. Pensez aux générations futures!

Vous pouvez aussi faire du compost au lieu de mettre des pesticides dans votre jardin. Aussi, au lieu de mettre les feuilles mortes dans un sac de plastique, laissez-les! C’est très nourrissant pour le sol (comme les crottes de chiens 😉 ).

J’espère que cet article vous aura ouvert les yeux et rappelez-vous que nous sommes ce que nous mangeons.

 

Pour en savoir plus:

-le documentaire « Nos enfants nous accuseront. » fait en 2008, écrit et réalisé par Jeau-Paul Jaud

 

 

 

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍