Transformers

22 février 2016 - Rédaction Curium

Inspirés par l’origami, des chercheurs chinois ont inventé un « papier » capable de se plier tout seul !

Il est fait d’une mince feuille d’oxyde de graphène, un matériau très résistant. Lorsqu’on l’expose à la lumière ou qu’on le chauffe, le papier se contracte automatiquement le long de lignes prédéterminées, ce qui crée un pli. Il suffit de combiner différentes sortes d’oxydes de graphène lors de la fabrication du papier pour définir la localisation des plis.

Les chercheurs ont démontré les possibilités du nouveau matériau en créant une petite boîte qui se plie et se déploie, une minuscule main qui s’agrippe à des objets, et enfin un morceau de papier plié en deux qui avance comme une chenille, en s’étirant puis en se repliant à chaque flash de lumière. D’autres chercheurs avaient déjà créé des machines similaires à base de polymères, mais l’oxyde de graphène est plus résistant et coûterait moins cher à produire. Les matériaux « auto-pliants » pourraient un jour servir à fabriquer des muscles artificiels pour de minuscules robots.

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :