Déchets? Non, matériau révolutionnaire

10 décembre 2015 - Rédaction Curium

dechetsalimentaires

 

Une équipe de recherche européenne s’est fixé un objectif assez fou : celui d’utiliser des restes de table pour fabriquer du graphène.

Ce matériau, qui n’est créé en laboratoire que depuis une dizaine d’années, est hyper résistant, hyper conducteur et quasi transparent. Il pourrait révolutionner les domaines de l’électronique et de la production d’énergie. Pas mal, non ?

Les chercheurs croient pouvoir utiliser les biogaz produits par la décomposition de déchets organiques (du méthane et du dioxyde de carbone) pour produire du graphène (composé d’atomes de carbone), mais aussi de l’hydrogène, qui alimentera les véhicules de demain. À suivre, donc, dans les prochaines années : les avancées de l’audacieux projet PlasCarb.

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :

Une réponse à “Déchets? Non, matériau révolutionnaire”

  1. Naïma dit:

    Comme dans «Retour vers le futur»! Je suis sure que l’idée leur vient de là.