Espace publicitaire

Le temps n’existe pas… pour les particules

18 février 2022 - Curium

Le temps est relatif.

À l’échelle des particules, il n’existe ni passé ni futur. Les deux sont mélangés. Il y a deux interprétations possibles. 

Avertissement: Risque de surchauffe du cerveau!

Interprétation #1 : Un électron percute un positron, son antiparticule.*  Les deux disparaissent pour donner naissance à deux photons.  

* Un positron a la même masse qu’un électron, mais ses propriétés quantiques sont inversées. 

 

Interprétation #2 : Un photon remonte le temps. Il rencontre un électron. Après le choc, chacun repart en sens inverse. Le photon reprend le sens du temps. L’électron, lui, le remonte. Il paraît alors comme un électron inversé, soit un positron.  

Devant un tel événement, la physique quantique ne peut départager ces deux interprétations. Selon cette discipline scientifique, le temps n’existe pas. 

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :

Une réponse à “Le temps n’existe pas… pour les particules”

  1. Anonyme dit:

    Très intéressant comme explication! 🙂