Sports virtuels

5 novembre 2018 - Marie-Pier Tremblay

ARCSIM

 

Pratiquer son sport dans un environnement contrôlé, les athlètes de haut niveau le font depuis toujours. Du punching bag (adversaire de sable à tabasser) aux appareils hyper sophistiqués avec écrans et capteurs de mouvements… les sportifs s’entraînent de plus en plus loin des routes, des terrains gazonnés, des pentes de ski et des bassins d’eau.

Environnements immersifs

C’est la prochaine grande étape : des appareils qui projettent l’athlète dans une situation simulée, mais extrêmement réaliste, dans laquelle il doit analyser et prendre des décisions rapides.

« Au hockey, un gardien de but n’a pas le temps de regarder la rondelle, il doit plutôt déterminer sa trajectoire en fonction de la position des hanches du joueur adverse, de l’angle de son bâton. Ça prend de la pratique », explique Léandre Gagné Lemieux.

Les joueurs auront donc bientôt accès à des casques de réalité virtuelle, une glace synthétique et de l’équipement muni de capteurs pour enregistrer leur temps de réaction.

« Il est tellement difficile de développer les capacités de visualisation et de traitement de l’information que les entraîneurs disent souvent : « Tu l’as ou tu l’as pas. » Mais on se dirige vers une époque où tout le monde va pouvoir pratiquer. » Et en prime, cela réduit les coûts : pas besoin de louer une patinoire ou de mobiliser une équipe au grand complet. Le gardien s’entraîne seul, aussi longtemps qu’il le souhaite.

Simulateurs

Équitation : Des robots-chevaux motorisés qui reproduisent les mouvements de trot, de galop et les sauts. L’écuyer peut ainsi parfaire sa technique devant un écran qui projette des décors réalistes.

Natation : Quand ils n’ont pas accès aux bassins olympiques, les nageurs s’exercent dans de petites piscines avec courant ou attachés avec un harnais (pour nager sur place !). Ils nagent parfois même… sans eau. De petites plaquettes dans les mains, reliées à des câbles (pour simuler la résistance de l’eau), permettent de pratiquer les mouvements de bras.

Formule 1 : Il y a beaucoup, beaucoup d’argent dans le sport automobile, et par conséquent, des équipements d’entraînement super sophistiqués. Les pilotes utilisent des simulateurs de course entourés d’écrans, capables de reproduire tous les mouvements et vibrations du véhicule, avec des casques qui peuvent être tirés vers l’arrière pour simuler la force G (accélération).

SPORTIFS DE SALON

Les simulateurs sportifs sont-ils réservés aux athlètes professionnels ? Pas du tout, il existe plusieurs systèmes de sports virtuels grand public. Le plus célèbre ? Le golf !

« C’est un outil pour améliorer la technique de golf », dit Toshi Corbet, responsable du marketing pour Full Swing Golf, un des leaders mondiaux du marché. Le golfeur s’installe sur un petit tapis vert, prend son élan avec un de ses propres bâtons et envoie une balle à pleine vitesse vers un écran (robuste) sur lequel apparaît un terrain verdoyant. Dans la toute petite fraction de seconde avant que la balle frappe l’écran, une caméra en calcule la vitesse, l’angle et la rotation pour qu’elle poursuive instantanément son trajet de façon virtuelle, sur l’écran.

« C’est très réaliste, on peut modifier les paramètres météorologiques et choisir de jouer sur de réels terrains réputés qui coûtent normalement trop cher. »

L’entreprise utilise également cette technologie pour élargir son offre de sports virtuels, surtout à des fins de divertissement : basketball, baseball et… ballon-chasseur contre des zombies.

Les Sud-Coréens sont de grands amateurs de golf. Partout dans les grandes villes, on retrouve des cafés qui offrent aux travailleurs la possibilité de frapper des balles durant leur pause, pour quelques dollars à peine. Ce sport simulé est si populaire qu’il existe des tournois de golf virtuels, diffusés à la télé !

Texte : Philippe Marois

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :