Espace publicitaire

Pourquoi ne pas… s’accepter comme on est?

18 août 2015 - Curium

Jessy.questions

Bonjour tout le monde! Comment allez-vous?

D’abord et avant tout, je voulais vous remercier de m’avoir lu durant tout l’été… Si ce n’est pas le cas, ce texte est votre dernière chance! Et oui, c’est déjà la fin pour moi et mes « questions à 100$ ». Comme dernière chronique, je vous offre un texte sur l’estime de soi. Cet article, je le recommande à chacun d’entre vous qui, un matin ou un autre, s’est regardé dans le miroir et s’est trouvé… moche.

Silence, je commence…

J’aimerais bien porter des chandails orange ou vert lime, je trouve ça beau. Mais, j’ai l’air d’une échalote malade avec ma grandeur et la blancheur de ma peau.

J’aimerais bien me lever très tôt le matin pour aller m’entraîner. Mes muscles ne sont pas les plus gros, il faut l’avouer. Mais je n’en ai pas la force… Ni la volonté…

J’aimerais jouer au soccer après l’école. J’ai toujours aimé l’uniforme et, le sport, bien entendu. Mais je dois faire mes devoirs pour pouvoir réussir mes examens car je ne fais pas partie de ceux qui ont des 90% les bras croisés.

J’aimerais qu’on ne voie plus mes veines sur mes bras. Je trouve ça… poche! Mais je ne peux rien y faire.

Mais, malgré mes petits complexes, je m’accepte comme je suis. Eh oui. J’ai réussi à passer par-dessus ces petits problèmes. Après tout, je suis en pleine forme, j’ai une famille qui m’aime et que j’aime, alors, pourquoi bougonner?

Je m’accepte comme je suis aussi grâce à mes passions. Je suis fier de dire que je suis chroniqueur pour le journal de mon village et blogueur pour Curium. J’aime écrire, vous l’aurez deviné… Même si je suis un garçon! À bas les préjugés. Je suis aussi fier de faire de la photo. J’aime la sensation que me procure mon appareil.

Bref, l’adolescence, selon moi, c’est l’âge maudit. Un matin on a trop de boutons, l’autre on se trouve laid… Ah, c’est compliqué!

Il faut apprendre à nous accepter comme nous sommes. Peu importe notre taille, notre poids, la couleur de nos cheveux ou bien notre pointure de souliers, on est comme on est!

Répétez ces trois phrases, chaque matin, et vous verrez, ça finit par nous entrer dans la tête :

Je suis beau-belle

Je suis bon(ne)

Je suis capable

Ça peut avoir l’air ridicule, mais essayez-le!

Notre apparence nous préoccupe beaucoup, mais c’est la personne à l’intérieur qui compte, non?

Bonne année scolaire à tous!

P.S. : N’hésitez pas à me laisser vos commentaires!

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :