Histoire d’ados : Mon père s’est suicidé.

15 février 2021 - pauline maudelonde

 

 

Agathe, 14 ans

 

 

J’étais en troisième année du primaire lorsque j’ai vécu le suicide de mon père. La perte subite d’un être cher… un père.
C’est jamais facile, peu importe l’âge ou la condition physique de la personne.

Quand je me suis levée ce matin-là, je n’aurais pas pu deviner ce qui allait se passer. C’était un 17 juillet qui avait l’air comme les autres. Ma mère, ma soeur et moi étions allées faire des commissions. Lorsqu’on est revenues, on n’arrivait pas à trouver mon père sur la ferme.
Une demi-heure après l’avoir trouvé sans vie, la police, Deuil-Jeunesse et quelques voisins étaient sur notre terrain. Tous venaient nous parler, à ma soeur et moi, pour savoir si nous étions correctes.

Comme si après cet événement quelqu’un pouvait être « correct ».

Mon père était agriculteur et s’occupait seul d’une ferme de vaches laitières. Il n’avait pas vraiment le choix de continuer, parce que la ferme était dans la famille depuis plusieurs générations. Mon père ne se plaignait pas de son métier ou des conditions dans lesquelles il devait travailler 365 jours par année. Se lever à 5 heures du matin pour faire la traite et finir sa journée vers 19 heures avec pour seule pause l’heure du dîner, c’était sa réalité quotidienne.

Malgré tout, il restait positif dans les moments les plus décourageants du métier. Un exemple de persévérance comme tous les autres agriculteurs de ce monde.

Lorsque de l’humidité entre dans un silo rempli des récoltes de l’année, ces dernières ne sont plus utilisables. Un gouffre financier se crée. Un événement identique a eu lieu en juillet 2014 sur notre ferme.

Je ne peux pas vous expliquer la cause exacte de son suicide parce qu’elle reste inconnue, mais nous savons que cet événement fait partie du décor.

Je crois que la chose que j’envie le plus chez les gens que je connais, c’est la relation qu’ils ont avec leur père. J’entends souvent des gens, sur les réseaux sociaux ou dans la vraie vie, parler des blagues que fait leur père ou des activités qu’ils
font avec lui. Tout cela me fait mal au coeur quand je réalise que ce ne sera jamais possible pour moi. C’est sûr que je ressens de la jalousie à leur égard, mais au final je suis heureuse pour eux.

Si vous vivez actuellement cette situation, je vous conseille de communiquer avec Deuil- Jeunesse, un organisme qui vient en aide aux jeunes qui vivent la maladie grave, la mort d’un proche, la séparation parentale, l’abandon ou l’adoption. Contactez-les si vous en ressentez le besoin, ils sont là pour ça !

Après avoir lu le témoignage de Agathe, la Dre Sophie Leroux, psychologue, propose cette réflexion :

Tel qu’Agathe le mentionne si bien, la perte subite d’un être cher, son père, n’est jamais facile à vivre. Dans un contexte de suicide s’ajoutent généralement des éléments d’incompréhension et de culpabilité. Si un enfant est jeune au moment du drame, il pourrait croire que c’est de sa faute parce qu’il n’a pas voulu ranger sa chambre. Un plus vieux se sentira coupable de ne pas avoir pu empêcher le geste. Tous pourraient aussi penser à tort que leur parent ne les aimait pas assez. Bien que les causes du suicide soient complexes, il faut savoir que l’état mental de la personne qui commet cet acte ne lui permet plus d’entrevoir de solutions.

Agathe, privée de la présence de son père, envie les autres. Une réaction normale, pourvu qu’elle n’en souffre pas trop. Le manque risque aussi de se faire sentir dans les moments importants de la vie (ex. : graduation, mariage, naissance d’un enfant, Noël). De plus, certaines personnes peuvent avoir de la difficulté à s’engager dans une relation, par crainte de perdre l’autre, encore une fois.

Agathe a pu bénéficier du soutien de l’organisme Deuil- Jeunesse pour traverser cette épreuve. Elle semble faire preuve d’une belle résilience. Si elle a dans sa vie d’autres figures parentales masculines, c’est aussi un atout. .

Sophie Leroux, psychologue 

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :