Espace publicitaire

L’entraînement de la patate de salon

20 décembre 2021 - Michel Legault

Explosion du temps d’écran, activités parascolaires annulées, fermetures de classe, socialisation en mode virtuel… Avec la pandémie, la sédentarité gagne du terrain. on sort de notre tanière et on s’active !

Je suis une patate de salon sédentaire. Et alors ?

Du lit à la chaise. De la chaise à l’autobus. Vous passez le plus clair de votre temps en position semi-verticale. Le hic ? Quand vous êtes longtemps inactif·ve, votre organisme reçoit le message suivant : c’est le temps de se reposer. On ferme tout! Comme un ordinateur, votre corps se met en veille.

Une fois de temps en temps, ça va. Mais si l’inactivité se prolonge pendant plusieurs mois, les risques augmentent de subir ces conséquences physiques et mentales :

  • Muscles avachis
  • Coeur paresseux qui s’emballe plus vite à l’effort
  • Sommeil de mauvaise qualité
  • Moral dans les chaussettes
  • Cerveau encrassé (yep, même lui !)

Avec le temps, le corps peine à bien ajuster le taux de sucre et la pression sanguine. La production d’enzymes essentielles à la dégradation des molécules de gras dans le sang ralentit. À long terme, le risque de développer des maladies chroniques augmente. Pas de panique, vous n’en êtes pas là. Pour vous extirper de la sédentarité, il suffit d’un peu de bonne volonté.

PSITT! LES FILLES !

9 filles sur 10 ne sont pas assez actives à l’adolescence. Vous n’avez pas encore trouvé espadrille à votre pied ? L’organisme Fillactive vous propose une  foule de vidéos d’entraînement : yoga, cardio, muscu, danse… Il y en a pour tous les goûts, et c’est gratuit !

63 % des jeunes Canadien·ne·s de 12 à 17 ans ont dit bouger moins d’une heure par jour en 2020, contre 49 % en 2018.

 

L’entraînement de la patate de salon

Étape 1

Prendre conscience du temps passé en position assise

Suivre vos cours, faire vos devoirs, jouer en ligne, manger, parler au téléphone… Ça fait déjà beaucoup de temps en mode inactif.

Étape 2

Ruser, un petit pas à la fois Placer votre téléphone hors de portée – c’est moins tentant !

  • Remplir votre bouteille d’eau à la moitié – vous vous lèverez ainsi plus souvent pour faire le plein.
  • Vous êtes longtemps devant un écran ? Qui dit qu’il faut rester sur sa chaise ? Victor Hugo, Virginia Woolf et Goethe écrivaient debout, et ça ne leur a pas trop mal réussi !
  • S’étirer régulièrement.
  • Bouger au moins une fois par heure : et hop, 50 jumping-jacks et 25 squats !
  • Parler au cellulaire debout ou, encore mieux, en marchant.
  • Pendant vos pauses, monter et descendre les escaliers.
  • Prendre votre collation en marchant.
  • Troquer votre série télévisée du moment pour un épisode de balado que vous écouterez en marchant.
  • Rester debout dans l’autobus ou le métro, et descendre une station avant ou après votre destination.

Étape 3

Passer aux choses sérieuses

    • Faire 60 minutes d’exercice par jour. C’est le chiffre magique pour se sentir bien à l’adolescence, selon les recherches.
    • Quelle fréquence ? Ce peut être deux séances de 30 minutes, quatre de 15 minutes. À vous de choisir !
    • Quel exercice ? N’importe quoi qui active le coeur et le corps, de manière modérée à vigoureuse : marche rapide, jogging, danse, longueurs de piscine, hockey dans la rue…

En prime, pour une santé de fer :

  • Manger plus de fruits et de légumes.
  • Dormir de 8 à 10 heures par nuit. C’est plus facile quand on a une routine et qu’on évite l’écran avant le coucher.

Étape 4

Savourer votre victoire

Tout en améliorant votre santé, votre humeur et votre confiance, vous :

  • Maintiendrez plus facilement un poids santé ;
  • Pourriez obtenir de meilleurs résultats à l’école ;
  • Aurez plus de plaisir !

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :

Une réponse à “L’entraînement de la patate de salon”