Élevage de coquerelles

15 avril 2019 - Marie-Pier Tremblay

Avec l’augmentation constante des populations, plusieurs grandes villes chinoises ne savent que faire de tous leurs déchets. Une solution insoupçonnée gagne en popularité : les coquerelles.

Il existe maintenant plusieurs fermes abritant des milliards de coquerelles, capables d’engloutir des dizaines de tonnes de restes de table chaque jour. Leurs excréments servent ensuite d’engrais. À la fin de leur vie utile, les bestioles sont séchées et transformées en nourriture à bétail. Certaines entreprises en tirent même des extraits pour la fabrication de produits médicaux ou cosmétiques. Dégoûtant, peut-être, mais franchement ingénieux et écolo !

Un membre de l’équipe d’une ferme de coquerelles dans la province du Sichuan présente ses installations. La ferme est ici gérée par une compagnie pharmaceutique.

Texte : Philippe Marois 

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :