Du métal au menu

24 mai 2016 - Rédaction Curium

Un étudiant en médecine s’attaque au problème nutritionnel le plus répandu au monde : l’anémie.

Son idée: ajouter des petits poissons de fer dans la cuisson, afin que des particules se détachent pour se mêler à la nourriture. Résultat: plus de 9 familles sur 10 utilisent le poisson en fer tous les jours et les tests sanguins ont confirmé que ça avait un impact positif sur la santé des gens !

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :