Voir à travers les murs

16 mars 2016 - Rédaction Curium

Comment les anciens Égyptiens ont-ils pu construire leurs immenses pyramides sans l’aide des technologies modernes ? Les spécialistes ont plusieurs théories, mais le mystère demeure.

Un projet de recherche international en cours pourrait apporter quelques réponses. L’équipe, composée d’experts égyptiens, japonais, français
et québécois, étudiera quatre pyramides. Les chercheurs récolteront des données à l’aide de technologies d’imagerie non invasives : radiographies à muons, caméras infrarouges, et mêmes des scans aériens menés par des drones.

Leur but ? Détecter la présence de cavités inconnues ou de couloirs cachés. Ceux-ci pourraient, par exemple, abriter une rampe ayant servi à monter les blocs jusqu’au sommet. Les membres du projet Scan Pyramids sont des ingénieurs et des physiciens. Ils veulent créer une carte en 3D la plus précise possible de l’intérieur et de l’extérieur des pyramides. Ensuite, ce sera aux archéologues d’interpréter le tout. Le gouvernement égyptien espère que ce projet pourra relancer le tourisme, durement touché par l’instabilité politique des dernières années.

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :