Une fille / Un gars-novembre

23 octobre 2015 - Rédaction Curium

gars_fille_novembre

 

Les propos de cette chronique vous font réagir?

Les textes de cette rubrique relatent des opinions recueillies lors de nos visites en classe. Vous pouvez approuver… ou pas.

Et d’ailleurs, vous êtes désormais invités à réagir! Et c’est ici que ça se passe. Participez au forum en répondant  dans la section COMMENTAIRES, tout en bas de l’article.

On a hâte de vous lire!

 

CE MOIS-CI, DANS LE MAGAZINE:

Des gars demandent: « Vous vous épilez pour vous ou pour les autres? »

– Moi je ne m’épile pas. Je ne vois rien d’esthétique là-dedans. Faut s’accepter comme on est. On n’est pas des Barbie.

– On peut se raser sans avoir l’air d’une Barbie ! Moi, je m’épile pour moi.

– On s’est habituées à se trouver belles comme ça ! C’est tout. C’est encore pour les autres qu’on le fait, mais inconsciemment.

– Socialement, on nous apprend que le poil est laid. Depuis qu’on est toutes petites. Et c’est partout ! Alors ça fait son chemin dans nos têtes.

– Il y a aussi une notion de confort. Moi je trouve ça plus confortable quand je suis épilée. C’est doux.

– Si tu étais sur une île déserte, tu t’épilerais quand même ?

– Je m’occuperais pas de mon poil, je chercherais de la nourriture (rires).

– En fait, les poils ont une fonction, non ? On devrait pas les enlever !

– Mais ces fonctions sont beaucoup moins importantes qu’avant. Se protéger du froid, on a des pantalons pour ça !

– Moi je trouve que les filles qui se teignent le poil des aisselles en rose ou en bleu, c’est nice.

– Moi je ne m’épile pas les jambes, mais je dois admettre que mes poils de moustache me perturbent plus. Je les aime pas, eux.

– Aaaah, c’est vrai ! Moi non plus !!!

– Peut-être parce qu’ils sont dans le visage ? Ils sont plus « visibles » ?

– Moi, ce que je n’aime pas, ce sont les gars qui disent qu’une fille avec du poil, c’est pas une vraie fille ! Ça me fâche assez pour que j’aie le goût d’arrêter de m’épiler. Pourquoi il faut qu’une fille ça n’ait pas de poils ? On naît avec ce poil, comme les gars.

– Oui mais… Rester poilue dans un cercle où toutes les filles se rasent les jambes ? Heu… Malaise.

 

Des filles demandent: « Vous arrive-t-il de vous trouver laids, de ne pas avoir confiance en vous? »

– Ben oui !!!

– C’est la même chose pour les gars que pour les filles !

– Non, c’est peut-être un peu « moins pire » pour nous. Regarde la pub ! Et ça a l’air de prendre plus de place dans la vie des filles.

– Oui. Mais la confiance en soi, ce n’est pas juste par rapport aux filles et à l’apparence. Moi, par exemple, je suis super confiant à l’école, dans mon milieu, avec mes amis, mais si je débarque dans un party où je connais deux ou trois personnes, je suis beaucoup moins solide.

– Même chose pour moi. Et le pire, c’est que c’est exactement le genre de situations dans lesquelles on DOIT avoir l’air sûr de nous.

– En même temps, la confiance, ça se bâtit. Maintenant, on est tous super à l’aise entre nous, mais je me rappelle la première journée de secondaire : c’était stressant !!! On voulait tous avoir l’air cool.

– Dans le fond, c’est le regard des autres…

– Quand tu es nouveau quelque part, tu ne sais pas ce que les gens vont penser de toi. Moi, j’ai souvent changé d’école. Chaque fois, c’est la même chose. Tu t’imagines les milliers de jugements que les gens peuvent porter sur toi. Tu échappes ton crayon et tu as l’impression que tout le monde te regarde et te juge. Mais tu as juste échappé ton crayon ! Dans le fond, on est beaucoup plus impitoyables avec nous-mêmes que ne le sont les autres.

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :

Une réponse à “Une fille / Un gars-novembre”

  1. Mélanie dit:

    Je suis d’accord avec ce que les filles disent! Elles ont de bons points!