Les temps de réaction

22 mai 2015 - Rédaction Curium

astronomes.horloge

 

Ce sont les astronomes qui se sont intéressés au temps de réaction en premier. En 1796, à l’Observatoire de Greenwich, on surveille toutes les nuits le passage d’une étoile au télescope. L’astronome royal remarque alors une différence de 800ms entre ses estimations et celles de son assistant. Il renvoie donc ce dernier, sous prétexte qu’il fait des erreurs de calcul!

Une trentaine d’années plus tard, son successeur Friedrich Bessel s’intéresse à ces étranges notes dans les annales de l’Observatoire et introduit la notion d’ « équation personnelle » : chacun a son propre temps de réaction.

 

sprint

Le saviez-vous?

Selon l’étude de Wolinski, le corps réagit plus vite au son qu’à la lumière. Le stimulus auditif atteint le cerveau plus rapidement, en environ 150ms, contre 190 ms pour le stimulus visuel.

Sprint

Sachant que le son prend 3 ms pour parcourir une distance d’un mètre, certains couloirs de sprint désavantagent les athlètes « éloignés » du signal du départ. Les autorités sportives en athlétisme décident donc en 1995 d’émettre les signaux via un haut-parleur situé derrière chaque bloc!

 

voiture.vitesse

Le pied sur la pédale

Vous apercevez un obstacle en voiture? Vous appuyez sur le frein! Mais la voiture parcourt néanmoins une certaine distance avant de s’immobiliser. C’est la distance d’arrêt. Elle dépend du temps de réaction du conducteur (en moyenne 1,3 seconde) et du temps de freinage. Plus la vitesse de la voiture est grande, plus la distance d’arrêt sera longue. Elle double entre 30 et 50 km/h. Et elle triple entre 50 et 100 km/h!

 

vieux.neurones

Vieux neurones?

Plus vieux, plus lent… mais pas pour les raisons que vous croyez! En 1980, une étude américaine démontre que le temps de réaction plus lent des gens plus âgés ne repose pas uniquement sur le vieillissement des neurones, mais bien sur la tendance à suranalyser avant de réagir! Plus vieux, donc plus sage!

 

oreille

On raccroche

Les distractions, comme le bruit de fond, allongent le temps de réaction, selon des chercheurs américains. C’est ce qui explique pourquoi les téléphones mains libres n’ont pas amélioré les performances au volant : on note autant d’accidents ou de collisions chez les utilisateurs de ces derniers.

 

 

 

 

 

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :