Espace publicitaire

Les dangers du textile!

10 mai 2019 - Curium

Par Noëmie Durand-Robert et Gabrielle Joubarne

Le matériau le plus utilisé pour la confection des vêtements est le coton  et c’est l’une des cultures les plus polluantes. Le coton, une fibre végétale, provient d’un petit arbre, le cotonnier.

Les producteurs de coton coopérant avec des usines de transformation utilisent très souvent des pesticides afin de favoriser la croissance du cotonnier. Ces pesticides polluent, par la suite, les cours d’eau. Un des pesticides utilisés est l’aldicarb (une substance chimique qui agit en tant qu’insecticide), il est utilisé aux États-Unis et dans 25 autres pays. Une seule goutte de ce pesticide absorbée par la peau humaine, peut entraîner la mort. De plus, ces différents pesticides se retrouvent dans l’eau des océans, alors la pollution de ceux-ci augmente considérablement.

Solution? Le coton bio!

Le chrysope, pesticide naturel. 😉

Définissons ce qu’est le coton biologique et les différences entre celui-ci et le coton dit « classique ».

Tout d’abord, le coton biologique et le coton dit « classique » ont, à la base, la même fibre végétale, mais les différences se retrouvent dans la façon dont le coton est produit. Peu de pesticides sont utilisés lors de ces productions afin d’éliminer les insectes nuisibles, tels que les pucerons. Ce sont des insectes comme les coccinelles et les chrysopes, appelés aussi les demoiselles aux yeux d’or appartenant à la famille des chrysopidés, qui s’en occupent et non un produit chimique dévastateur pour l’environnement.

Pour lire l’article complet :

http://environnement.mongroupe.ca/lindustrie-du-textile-et-ses-dangers

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :