Espace publicitaire

La veuve noire du nord est maintenant établie au Québec

9 août 2018 - Curium

crédit: wikimedia commons

 

Doit-on s’inquiéter de la présence de cette veuve noire du nord à la réputation douteuse?
Toutes les espèces de veuves noires frappent l’imaginaire ! Mais contrairement à la tique à patte noire, qui pose un enjeu de santé publique, notre veuve noire du nord fuit les humains, car ils représentent un danger pour elle. Les citoyens n’ont donc pas à s’inquiéter, car les morsures de cette espèce sont extrêmement rares et lorsqu’elles surviennent, la quantité de venin injecté est minime. Ouf.

Comment repérer la veuve noire du nord ?
Elle se cache sous de vieilles souches, dans des cavités de toutes sortes et dans des recoins d’édifices à condition que ce soit des endroits reclus et sombres. Elle affiche sous son abdomen un motif incomplet de sablier entrecoupé au milieu et elle a une série de points rouges et parfois des lignes pâles sur la portion dorsale de son abdomen. Sa toile est irrégulière et l’araignée s’y pend à l’envers.

Pour consulter les résultats détaillés de l’étude (en anglais seulement), cliquez ici.

Vous aimeriez devenir citoyen chercheur et participer à une étude sur les veuves noires?
Pour savoir comment procéder et partager vos observations, consultez notre site Web sur le projet de suivi de la veuve noire du nord à l’adresse suivante : www.inaturalist.org/projects/repertoire-des-observations-de-veuve-noire-du-nord.

Source: Insectarium de Montréal

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :