Fibre du futur

3 juin 2016 - Rédaction Curium

Chaude, légère, écologique, cultivée et transformée au Québec : l’asclépiade, une fleur sauvage, produit une fibre naturelle aux propriétés exceptionnelles ! c’est la soie d’Amérique.

L’alpiniste québécois Jean- François Tardif a tenté l’ascension du mont Everest ce printemps. Pour se protéger des vents (30 à 60 km/h) et du froid (-25 °C), il a utilisé une combinaison en soie d’Amérique. « Je l’ai testée avant plusieurs fois et c’est phénoménalement chaud. Je n’ai même pas apporté de sac de couchage ! Seulement une mince couverture en asclépiade pour mon sherpa et moi. »

Comme la fibre est légère, Jean-François a sauvé 3,5 kg, une économie de poids appréciable dans ces conditions extrêmes.

Voici un reportage sur sa préparation:

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :