Donner au suivant

24 mai 2016 - Rédaction Curium

Syrie

Une simple image peut changer une vie. Abdul Halim al-Attar en sait quelque chose.

Menacé par les combats de la guerre civile, ce père de famille syrien a choisi de s’installer au Liban. Or, faute d’emploi, Abdul a dû se résoudre à vendre des stylos dans la rue. Parfois avec sa jeune fille dans les bras. Jusqu’au jour où il a été photographié par un inconnu. Son portrait a fait le tour du monde. L’empathie a été virale. Et des centaines de milliers de dollars ont été collectés.

Grâce à cet argent, les enfants d’Abdul vont aujourd’hui à l’école. Le père de famille a ouvert deux restaurants et emploie une vingtaine d’immigrants syriens.

Pour voir la vidéo

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :