Connais-tu Steve? (La bande de lumière mauve)

7 décembre 2018 - Marie-Pier Tremblay

Dans le grand nord canadien, une mystérieuse bande de lumière mauve déchire parfois le ciel nocturne. on l’a baptisée Steve (!), mais on ne comprend pas encore son origine.

Les astronomes amateurs photographient ce phénomène depuis des décennies, mais il était inconnu des scientifiques. Récemment, des chercheurs ont compris que ce n’était pas une aurore boréale comme les autres. En fait, pas une aurore du tout.

Steve est une bande luminescente qui apparaît dans le ciel quelques fois par année. Contrairement aux aurores boréales, qui tombent doucement vers la terre, Steve file à toute vitesse. Les particules dont il est composé voyagent à 7 km par seconde. Et, à près de 6 000 °C, elles sont aussi chaudes que la surface du Soleil.

« Steve est très mince et se propage d’est en ouest. En général, il est visible pendant environ une heure », explique Beatriz Gallardo-Lacourt, chercheuse postdoctorale à l’Université de Calgary, spécialiste du phénomène.

Quand il pointe le nez, Steve s’étire depuis la baie d’Hudson, au nord du Manitoba, jusqu’à l’Alaska.

L’histoire de Steve

En 2016, Eric Donovan, un professeur de physique à l’Université de Calgary, tombe sur des photos de l’étrange bande lumineuse prises par des amateurs.
Le professeur Donovan est un spécialiste des aurores boréales. Il dispose d’appareils un peu partout au Canada qui scannent le ciel chaque nuit. Pourtant, jamais il n’avait vu une telle chose auparavant.

Il met son équipe sur le dossier. Dans leur immense base de données, les chercheurs dénichent un signal qui peut ressembler à Steve. Toutefois, les scientifiques ont besoin d’une bonne photo pour y voir plus clair.

Ils lancent donc un appel sur le groupe Facebook « Alberta Aurora Chasers » (les chasseurs d’aurores de l’Alberta). Quelqu’un a vu Steve au-dessus de Lucky Lake, en Alberta, pendant la nuit du 24 au 25 juillet 2016 ?

« Oui ! », répond un membre du groupe. Les scientifiques contactent ensuite l’Agence spatiale européenne. Un de leurs satellites a croisé la trajectoire de Steve au bon moment. Les chercheurs ont alors toutes les données pour comprendre que Steve est bel et bien une « nouvelle bibitte ».

Apprendre à connaître Steve

Beatriz Gallardo-Lacourt s’est jointe à l’équipe du professeur Donovan, à Calgary. Elle a épluché d’énormes registres d’images du ciel dans l’espoir de repérer d’autres manifestations du curieux phénomène. Elle n’a pu trouver qu’une trentaine de Steve dans toutes les photos prises entre 2007 et 2017.

Quelle est la réelle nature de Steve ? Il pourrait être la manifestation visible d’une « dérive d’ions sous aurorale », croient les chercheurs. Ce mince courant d’air chargé électriquement est un phénomène céleste déjà connu, mais normalement invisible à l’oeil nu.

C’est ce qu’on suppose pour l’instant. Mais chose certaine, l’équipe du professeur Donovan n’en a pas fini avec Steve !

Aurore boréale

Dans le nord du Canada, les aurores boréales se donnent en spectacle régulièrement. Ce sont de grands nuages colorés, souvent verts, qui dansent rapidement dans le ciel. Les aurores résultent de l’interaction entre le vent solaire, qui souffle à travers l’espace depuis notre étoile, et la haute atmosphère terrestre.

Ce sont les astronomes amateurs qui ont choisi le nom « Steve », d’après le film Nos voisins, les hommes, où une haie de cèdres est baptisée ainsi.

Les scientifiques ont ensuite trouvé un « rétroacronyme » qui y correspondait. « Strong Thermal Emission Velocity Enhancement », ce qui se traduit par « Puissante augmentation de vitesse par émission thermale ».

Ce n’est pas tout

De curieuses bandes vertes accompagnent parfois la manifestation de Steve. Les scientifiques ne savent pas ce que c’est. « Peut-être de la précipitation de particules », propose Beatriz Gallardo-Lacourt.

Texte : Alexis Riopel

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :

2 réponses à “Connais-tu Steve? (La bande de lumière mauve)”

  1. Adrian dit:

    L’article est très interessant, pourtant je suis un peu confus parce que sur Wikipedia et dans le magasine 372 « Les débrouillards » à la page 4 ils disent que la temperature de Steve est de 3000 degrees Celsius et non pas de 6000 ❓ ❓

    • lili dit:

      plusieurs magasines essayent de dire la vérité et de plus c’ est approximativement le degree
      ?