Avez-vous la fibre (textile) environnementale ?

14 janvier 2020 - Marie-Pier Tremblay

Pour vous aider à démêler les fils (hé ! hé !) des étiquettes de vos vêtements, voici quelques faits sur les textiles.

1. Textile 101. Une fibre est un filament utilisé pour fabriquer un tissu. On la dit naturelle quand on peut la retrouver dans la nature (lin, coton, laine, soie). Alors que la fibre synthétique est faite de composés chimiques.

2. La laine et la soie figurent parmi les premiers tissus inventés. Le fil que régurgite le Bombyx mori – aussi appelé ver à soie – est composé de deux baves sécrétées par ses glandes soyeuses. Qui peut en dire autant ?

3. Depuis le début du 20e siècle, on considère le coton comme étant la source de fibre naturelle la plus importante de l’industrie textile… mais aussi la plus polluante ! Sa culture nécessite énormément de produits chimiques et d’eau. À titre d’exemple, produire une paire de jeans exige l’équivalent en eau de 285 douches. #fail

4. Qu’en est-il du coton bio ? Sans pesticides ni engrais chimiques, sa culture produit 46 % moins de CO2. Mais, dans certains cas, il faut plus d’eau et d’espace pour obtenir la même quantité que le coton conventionnel.

5. Le nylon, une fibre plastique inventée en 1935 aux États-Unis, a révolutionné le monde de la mode. Avec quoi ? Les bas de nylon ! (Moins chers que les bas de soie.) Aujourd’hui, le succès du nylon est planétaire : on le retrouve aussi dans plusieurs vêtements de sport. On attend que les grandes entreprises se mettent sérieusement au « bio nylon », fait à partir du glucose.

6. La fibre la plus fabriquée à travers la planète ? Le polyester, inventé en 1941 et conçue à partir de pétrole. Il faut près de 70 millions de barils par année pour nos besoins mondiaux en polyester. Et cette matière met 200 ans à se décomposer…

7. De fil en aiguille (scusez-la !), plusieurs fibres textiles ont été développées à partir de matières étonnantes. On retrouve des tissus à base de maïs, d’eucalyptus, d’algues, de feuilles d’ananas et même, de lait.

8. Depuis 1998, on peut à nouveau cultiver le chanvre au Canada. Et c’est tant mieux, car il en résulte un tissu très résistant et durable qui protège à 99,9 % des rayons UV. La culture de sa fibre naturelle est jusqu’à ce jour la moins polluante de toutes !

9. La compagnie finlandaise Spinnova s’apprête à commercialiser la fibre textile la plus durable au monde ! Sa production à base de cellulose (donc à partir de bois) ne nécessite aucun produit chimique et ne génère aucun déchet. Elle demande 99 % moins d’eau que la production du coton. Et le résultat sera 100 % biodégradable. À surveiller !

10. L’industrie de la mode est la deuxième industrie la plus polluante au monde, après celle du pétrole.

Texte : Alex Beausoleil

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :