Attache ta tuque

25 novembre 2014 - Rédaction Curium

faucon

Question quiz: qu’est-ce qui cloche dans cette image?

Étudier le faucon pèlerin de la toundra peut entraîner son lot de mésaventures, surtout lorsque le chercheur qui étudie sa reproduction s’approche trop près de sa nichée. Au risque, d’ailleurs, d’en perdre sa tuque. Cet intrépide rapace est la seule des trois sous-espèces, en Amérique, qui migre sur de longues distances : jusqu’à 20 000 km par année. Malheureusement, elle est aussi la seule à connaître un déclin, ces deux dernières décennies, attribuable, notamment, aux changements climatiques qui perturbent l’Arctique. L’avenir nous dira si cette population connaîtra des jours meilleurs. Entre temps, la tuque a été retrouvée en bon état, quatre jours plus tard…

 

 

Source:

La preuve par l’image – ACFAS

Étude de Mikaël Jaffré
UQAR – Université du Québec à Rimouski

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :