En 2050, plus de plastique que de poissons dans les océans?

1 octobre 2018 - Curium

Par Érika Charette & Maïka Pharand

 

Des millions de personnes utilisent l’eau embouteillée afin de s’assurer d’une eau de qualité, mais ce qui paraît être une solution engendre en fait un nouveau problème. Puisque la majorité des bouteilles sont faites en plastique, celles-ci nécessitent, pour leur production, environ 17 millions de barils de pétrole par an, aux États-Unis. De plus, plusieurs d’entre elles sont mises aux poubelles plutôt que d’être placées au recyclage. Seulement 20% des bouteilles sont recyclées et 80% sont transportées aux sites d’enfouissement. Cela prend 700 ans avant que ces bouteilles ne commencent à se dégrader.

Dans un reportage diffusé sur les ondes de Radio-Canada le 5 décembre 2017, l’ONU tire la sonnette d’alarme sur la pollution des océans en évoquant une «crise planétaire». Dans ce reportage, on déclare que 8,8 millions de tonnes de plastiques sont jetées dans l’océan chaque année selon la WWF.

Une invention révolutionnaire en Islande

Une bouteille biodégradable conçue par le jeune Ari Jónsson

 

Dans ce texte, nous avons décidé de vous présenter la solution que nous trouvions la plus intéressante : la bouteille d’eau biodégradable. Celle-ci à été conçue par un étudiant islandais lors d’un festival de design qui avait lieu en Islande en 2016. La bouteille est faite à base d’agar, une substance créée à partir d’algues marines. La bouteille demeure solide lorsqu’elle est remplie et commence à se décomposer aussitôt qu’elle est vide. Le jeune homme a recouru à l’agar, car lorsqu’il est mélangé à de l’eau, il devient gélatineux. Ensuite, il a fait chauffer la solution dans un moule en forme de bouteille et l’a fait refroidir quelques minutes dans le réfrigérateur. Il a obtenu une bouteille de «plastique» biodégradable, celle-ci a énormément moins d’impacts sur l’environnement et nous permet de garder  l’habitude d’acheter de l’eau embouteillée, mais engendre beaucoup moins de problèmes que le plastique habituel.

 

Pour lire l’article complet :

http://environnement.mongroupe.ca/en-2050-plus-de-plastique-que-de-poissons-dans-les-oceans

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :