Les trips de bouffe, c’est dans les gènes

30 mars 2017 - Rédaction Curium

dreamstime_l_41565403

Des chercheurs britanniques ont identifié un gène qui expliquerait pourquoi certains adolescents s’empiffrent de façon compulsive.

Une personne sur dix présente un syndrome d’hyperphagie incontrôlée (binge eating , en anglais) qui les pousse à manger sans limites.

Selon l’étude, une variation du gène FTO augmenterait les risques de développer ce genre de comportement alimentaire malsain.

Cette cause génétique maintenant identifiée, il sera plus facile de prévoir des interventions ciblées pour prévenir les excès et réduire les problèmes d’obésité.

-Philippe Marois

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :