Histoire d’ados: Je suis amoureuse de mon amie

19 juin 2017 - Rédaction Curium

Par Élie (nom fictif)

 

Je n’avais jamais vraiment questionné mon orientation sexuelle. Dans ma tête, être attirée par les garçons était logique. Je connaissais beaucoup de gens qui n’étaient pas hétérosexuels, mais la pensée que je puisse aimer une fille ne m’avait jamais traversé l’esprit. Au primaire, j’embrassais parfois mes amies sur la bouche, mais juste pour voir ce que ça faisait.

Quand je suis arrivée au secondaire, j’ai passé toute une année à avoir le béguin pour un garçon plus vieux. Même si je ne me croyais pas attirée envers les filles, je n’avais aucune gêne à faire des blagues du genre : « Maudit que cette fille-là est belle, je l’embrasserais ! ». À cause de mon style un peu tomboy et de mon attitude, on me demandait souvent si j’étais lesbienne, mais je ne trouvais aucune orientation qui fittait avec moi.

Quand mon amie Laura* a fait son coming out en tant que bisexuelle, je me suis tout de suite reconnue. J’ai eu mon premier chum en 2e secondaire. Je lui ai dit que j’étais bisexuelle. Je voulais qu’il soit au courant, je n’avais rien à cacher. Ça l’a rendu très jaloux et j’ai commencé à me sentir mal à l’aise dans notre relation. J’ai fini par le laisser…

J’ai passé une partie de cet été-là dans un chalet avec mes deux meilleures amies. On a eu tellement de moments proches, sans tabou. On vivait, on dormait ensemble, on ne se lâchait plus ! J’ai commencé à voir Laura différemment. Je l’ai toujours trouvée vraiment belle, et forte, mais là c’était totalement différent.

Elle se changeait devant moi et je me sentais mal de regarder. Elle me souriait et je perdais la tête.

Les jours se succédaient et mes sentiments s’intensifiaient. J’étais amoureuse de mon amie.

Durant ce séjour, j’ai compris que mes sentiments étaient réciproques, mais on était beaucoup trop gênées pour faire un move. C’en est donc resté là, et on n’en parle plus aujourd’hui parce que ça crée un malaise.

Je suis vraiment contente d’être restée son amie. Elle m’a fait découvrir mon orientation sexuelle et m’a fait vivre des émotions complètement nouvelles. Même si j’ai fait mon deuil et que je suis passée par-dessus, je crois que dans un sens, je l’aimerai toujours.

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍