Vos parents ont de belles ambitions pour vous, c’est bien. Ils en ont trop… c’est un peu moins bien. Des études ont déjà démontré que plus un parent a des aspirations pour son enfant, plus celui-ci obtient de bons résultats académiques.

Mais une nouvelle étude de la Société américaine de psychologie effectuée auprès de 3 530 élèves du secondaire révèle que cette ambition a des limites.

Si les attentes du parent envers sa progéniture sont trop élevées, si les espoirs qu’il fonde sont irréalistes, alors les notes scolaires s’effondrent. Comme quoi, la modération a toujours meilleur goût…

Philippe Marois, Raphaëlle Derome



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.