Montreal Expo Gaming Arcade 2017

15 décembre 2017 - Jade Berube

 

 Des milliers de personnes, des nouveaux jeux vidéos à tester, des cosplays épiques, une foule pleine d’excitation et un énorme tournoi de League of Legends : c’était la première édition de MEGA Montréal.
L’équipement VR de la Martov Company

Ville à l’origine de séries de jeux vidéos tels que Assassin’s Creed, Far Cry et Tom Clancy, Montréal est la troisième ville en importance dans le secteur des jeux vidéos, avec des studios comme Ubisoft Montréal, Behaviour Interactive, Bioware Montréal et bien d’autres.

Même s’il existe également le MIGS (Montreal International Gaming Summit), ce dernier est plus axé vers les professionnels dans le domaine. MEGA Montréal est lui ouvert au grand public.

MEGA MTL a pris place en plein vieux port, au marché Bonsecours. Dès l’ouverture des portes, des centaines de personnes étaient déjà en file. À l’intérieur: une cinquantaine d’exposants, d’applications pour téléphones à jeux réalité virtuelle (VR), en passant par les écoles de formation en programmation et les indies (studios indépendants).

Parmi les différents jeux exposés, ceux qui sont sortis de la foule à mes yeux sont King Of The Hat (Hydroglyphik Games), Boxey Boxers (Fabula Leonis), et Chiaro And The Elixir Of Life (Martov Company).

Le premier est un jeu multijoueurs dans lequel le but est de sauter sur le chapeau de l’autre. Eh oui, c’est aussi simple! C’est un jeu très amusant en groupe, assuré d’amener à la rigolade.

Boxey Boxers est une application pour téléphone intelligent : le principe est de pulvériser l’adversaire. C’est un jeu sympathique pour passer le temps avec un ami!

Enfin, Chiaro est un jeu solo en VR, dans lequel on se téléporte d’une place à l’autre afin de trouver l’Élixir de la Vie, qui permet de donner vie aux machines. Et ce, accompagné par son robot pingouin vivant bien sûr.

La première de MEGA Montréal a été un énorme succès auprès du public. Non seulement leur a-t-elle permis d’apercevoir le monde caché derrière les jeux vidéos, mais elle a également été à la hauteur du festival de jeux vidéos que Montréal méritait.

Un grand merci à Evgeny Patvakanov pour l’aide apporté à cet article!

Textes et photo de Victor René de Cotret

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍