Des médecins brésiliens testent un nouveau type de bandage pour soigner les grands brûlés : la peau de tilapia (oui, le poisson !). Une fois stérilisée, elle est appliquée directement sur les plaies.

Riche en collagène, une protéine indispensable à la cicatrisation, la peau de tilapia réduit la douleur et le temps de guérison des patients.

Autre avantage ?

Cette membrane naturelle demeure en place pendant plusieurs semaines, alors que les bandages de gaze traditionnels doivent être remplacés chaque jour.

Philippe Marois



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.