Les ballons blancs

6 février 2017 - Rédaction Curium

Jessy-Grenier-810x450

Un texte de Jessy Grenier

 

Dans quelque temps, on me mettra des lunettes… des lunettes d’adulte sur le bout de mon petit nez. Il sera bientôt temps de voir le monde avec une toute nouvelle vision. Dans quelques mois, je terminerai mes études secondaires et on me poussera dans le monde des grands. Je devrai voler de mes propres ailes… Encore faut-il qu’elles aient poussé !

Bonjour les paiements, les obligations, l’hypothèque, le crédit et tout le tralala qui rime avec le mot argent… Ouf… Suite à mes études, je devrai me dénicher un emploi dont je suis hyperpassionné et y travailler durant une quarantaine d’années. Tout en cotisant à mon fond de retraite, je devrai garnir le compte en banque de mes enfants, si j’en ai, pour qu’ils aient la chance d’aller étudier où ils le désirent sans se soucier de l’aspect financier.

Finalement, lorsque j’aurai atteint un certain âge, viendra le temps de prendre ma retraite. Je pourrai donc aller jouer au golf sur des terrains verdoyants, faire le tour du monde avec ma douce et voguer sur mon voilier à la recherche de quiétude et de beaux paysages…

Eh, un instant… Vraiment ?

boy.postit

Et si je change de programme d’études en cours de route ? Ai-je le droit à l’erreur ? Et si j’occupe plus d’un emploi au cours de ma vie ? Est-ce grave ? Et si je n’ai pas d’enfants, de chiens de chats et une grande maison ? Ai-je ruiné ma vie ?

Si vous êtes offusqué de mon texte jusqu’à maintenant, j’en suis fier. Voilà le sentiment que je désirais créer en vous. N’arrêtez pas votre lecture ici ! Vous verrez où je veux en venir avec ce titre insolite et ce paragraphe hautement stéréotypé.

Au fond, j’essaie simplement de faire comprendre à tous ces adultes qui nous entourent, nous, les élèves, qu’il y a autant de façon de réussir sa vie qu’il y a d’individus. Trop souvent, on entend ces préjugés envers notre futur et j’en ai plus qu’assez.

Certains rêves se réaliseront, d’autres non. Le simple fait d’être en santé et heureux peut devenir votre objectif de vie, votre but ultime…

Certains projets verront le jour, d’autres pas et c’est ce qui rend notre quotidien trépidant, intéressant. À chacun nos vies, à chacun nos inspirations, à chacun notre destin…

J’envie parfois ces petits ballons blancs que l’on envoie au ciel lors de mariages. Au gré du vent, ils côtoient les nuages et brillent avec le soleil. On ne sait aucunement vers quelle destination ils s’envolent, mais on est convaincu qu’ils feront tout de même un beau voyage…

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍