Par David Quessy et Philippe Veilleux

 

En collaboration avec l’école secondaire Soulanges, Curium est fier de partager avec vous, une fois par mois, des textes du projet Encyclopédie des solutions pour protéger l’environnement. 

 

Les métaux lourds, c’est quoi?

Les éléments traces, plus souvent appelés métaux lourds, sont une source de problèmes constants dans plusieurs pays. Les principaux métaux lourds sont l’aluminium, l’antimoine, l’arsenic, le cadmium, le chrome, le nickel, le cuivre, l’étain, le fer, le manganèse, le mercure, le plomb et le zinc.

Voici de l’aluminium

Effets sur la santé

Bien entendu, certains de ces métaux sont nécessaires, en petites quantités, au fonctionnement de l’organisme, comme le cuivre, le fer, le zinc ou encore l’arsenic. Ces éléments sont cependant très nocifs en grandes quantités. Leurs effets sur la santé peuvent aller de la simple crampe abdominale jusqu’à l’empoisonnement et même la mort, dans le pire des cas.

Au Congo, de nombreux rejets de poussière de métal et de cuivre dégradent l’environnement autour des usines depuis trop longtemps. Les sols sont devenus incultivables près de celles-ci, à cause des rejets de poussière qui s’infiltrent dans le sol et ont tué la plupart des plantes. Cela peut provoquer l’intoxication des humains ainsi que des animaux et des plantes à proximité.

Phytostabilisation

Une solution pouvant être utilisée pour les sols est la phytostabilisation. Cette technique consiste à utiliser des plantes étant capables de tolérer les métaux lourds. Certaines d’entre elles, comme le peuplier ou le colza, sont fréquemment utilisées dans ce but. Les racines de la plante absorbent les métaux lourds qui finissent par se concentrer dans les feuilles. Cette technique a aussi pour effet de réduire la dispersion de métaux lourds tel le cuivre. Cette technique semble produire de très bons résultats. Le but recherché est de pouvoir rendre ces sols utilisables par la population et d’y réinstaller un écosystème viable.

Pour lire l’article complet, cliquez ici.

 



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.