Le mot pour rire

17 octobre 2017 - Marie-Pier Tremblay

On dit que le sens de l’humour est personnel, mais il serait possible, grâce à  ne formule mathématique, de prédire l’aspect comique de mots inventés (par exemple : « zwifloune »… avouez qu’on est inspirés !). Selon des spécialistes en psychologie de l’Université de l’Alberta, le niveau d’entropie d’un mot (c’est-à- dire la probabilité d’un agencement de lettres) est un excellent indicateur de sa cote humoristique. Plus une combinaison de consonnes et de voyelles est inattendue, plus elle amuse. Plomouf ?

Texte : Philippe Marois, Raphaëlle Derome

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍