L’anatomie de la diversité [VIDÉO]

19 mai 2017 - Rédaction Curium

Sur les formulaires, on vous demande de cocher F ou M. Dans les informations de votre profil Facebook, on vous offre le choix entre une attirance pour les hommes ou les femmes. Hétérosexuel ou homosexuel. Homme ou femme.

C’est tout ? Oh que non !

Les biologistes, psychologues, sociologues et sexologues reconnaissent maintenant que quatre dimensions composent l’identité sexuelle et de genre de chaque personne.

IDENTITÉ

L’identité de genre, c’est dans la tête que ça se passe. C’est la conviction intime d’être un homme, une femme, ou une personne quelque part entre les deux (une personne non binaire). Des peuples autochtones reconnaissent aussi un autre genre : la personne bispirituelle (two-spirit) qui allie féminin et masculin. Chez la majorité des gens, l’identité de genre correspond au sexe biologique. Chez d’autres, ce n’est pas le cas : ce sont les personnes trans.

EXPRESSION

C’est la manière dont on exprime notre identité de façon visible pour les autres : vêtements, coiffure, maquillage… Peu importe notre sexe biologique, notre orientation sexuelle et notre identité de genre, on peut choisir d’avoir l’air plus ou moins féminin ou féminine, masculin ou masculine, ou encore androgyne (un mélange des deux).

ORIENTATION

Le coeur, c’est l’amour, les sentiments, l’orientation sexuelle ou romantique. Qui nous attire ? Qui aimons-nous ? De manière générale, ceux qui se disent hétérosexuels sont attirés par des personnes de sexe opposé; les homosexuels, par des personnes de même sexe; et les bisexuels, par des personnes des deux sexes (à divers degrés).

Les pansexuels se disent attirés par la personnalité d’abord, peu importe le sexe ou le genre de la personne. L’absence d’attirance s’appelle l’asexualité.

LE SEXE BIOLOGIQUE

Le sexe biologique est déterminé selon l’anatomie et la physiologie de la personne. On naît homme, femme ou intersexe. Les intersexes représentent moins de 1 % de la population. Leur anatomie est ambiguë : elle comporte des caractères des deux sexes. Par exemple : une personne qui naît avec un ovaire et un testicule. Ou qui a un vagin et un court pénis. La médecine a répertorié une cinquantaine de possibilités !

 

ATTENTION AUX RACCOURCIS

Ces quatre dimensions sont indépendantes. Il arrive toutefois que certaines personnes les confondent. Comme en assumant qu’une femme aux cheveux courts et aux vêtements plus masculins est lesbienne. On confond alors expression de genre et orientation sexuelle.

Dans le même ordre d’idées, être transgenre n’a rien à voir avec l’orientation sexuelle. Un homme trans qui était attiré par les femmes restera attiré par les femmes après sa transition. L’attirance sexuelle n’a pas changé !

Un autre exemple ? Une personne intersexe peut, malgré une anatomie ambiguë, se sentir pleinement femme (identité de genre) et s’habiller, se coiffer et se maquiller de façon féminine (expression de genre).

Vous êtes encore un peu perdu(e)s? Voici un excellent TED TALK qui résume bien la situation.

 

Texte: Raphaëlle Derome

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

2 réponses à “L’anatomie de la diversité [VIDÉO]”

  1. Guillaume dit:

    Merci d’avoir traité de ce sujet dans un magazine de vulgarisation scientifique!
    J’aimerais néanmoins souligner que les personnes intersexuées n’ont pas une anatomie «ambigüe». Les groupes intersexes militent contre l’utilisation d’un langage péjoratif pour décrire leur anatomie, et le terme «ambigu» en fait partie. On peut dire plutôt que les personnes intersexuées naissent avec des caractéristiques sexuelles qui ne correspondent pas aux normes médicales et sociales à propos des corps féminins et masculins (définition de l’OII Australie, traduction de : «Intersex people are born with physical sex characteristics that don’t fit medical and social norms for female or male bodies»).

    • Jade Berube dit:

      Merci pour la précision!