Jeux vidéo et préjugés

25 juillet 2016 - Rédaction Curium

Sam

Par Samuel Auger

 

Si vous aussi vous faites partie de la grande famille des gamers, vous avez sûrement déjà entendu des clichés de tous genres sur les jeux vidéo. Malgré vos efforts, votre entourage continue de penser que ce n’est qu’une perte de temps?

Et c’est là que j’interviens.

Nous allons aujourd’hui détruire cette étiquette négative que l’on nous colle sur le front chaque fois que nous parlons de jeux vidéo.

Commençons par le plus populaire : les jeux vidéo ne servent à rien.

Je pense que s’ils ne servaient à rien, personne n’y jouerait, n’est-ce pas ? Ils sont un passe-temps pour certains, un sport pour d’autres (e-sport) et même un moyen de garder une forme physique pour quelques aînés (avec la Wii par exemple).

Ensuite, l’idée qu’ils pourraient rendre les joueurs moins sociables me fait sourire.

Combien de centaines de jeux se jouent en ligne avec des personnes de partout dans le monde et combien d’entre eux requièrent une communication avec les autres joueurs de l’équipe?

Les joueurs ne se voient pas seulement en ligne. Ils ont la possibilité de se rencontrer à des conventions (par exemple la Dreamhack à Montréal en août 2016), à des LAN party et même dans des tournois internationnaux totalement déjantés !

Si ça, ce n’est pas être sociable, je ne sais pas ce que c’est!

video.games

 

Bien sûr, il y a toujours les questions au niveau de la santé physique des joueurs.

Pour le poids, ce n’est pas la faute du jeu mais des joueurs qui ne font pas attention à leur santé. Pour cela, je ne peux que vous encourager à pratiquer un sport ou de vous donner des restrictions à vous-même (ex : faire 1 heure de vélo avant de jouer).

Les écrans abîment les yeux, on ne peut le nier.

Puisque nos yeux ne sont pas faits pour regarder un point fixe sur une longue période de temps, les yeux peuvent se mettre à couler, générant des maux de têtes, etc. Toutefois, plusieurs solutions peuvent être employées.

Par exemple, avoir une distance de deux mètres ou plus d’un écran de télévision et la distance d’un bras pour un écran d’ordinateur. Il existe aussi la technique du 20 20 20. Après 20 minutes devant un écran, faire une pause de 20 secondes et regarder à 20 pieds de distance. Et si vous avez le budget, vous pouvez vous procurer des lunettes antireflets qui réduisent les effets négatifs des écrans.

Finalement, le sujet un peu plus délicat, les jeux violents.

Rendent-ils réellement violents ? Il semble qu’on ne peut confirmer aucun lien direct entre la violence d’un jeu et le comportement de son utilisateur.

On sait seulement que le fait de commencer trop jeune ou à un âge où l’on ne fait pas la différence entre le réel et le virtuel n’aide vraiment pas. Cependant, certains scientifiques pensent que le fait de se défouler virtuellement comblerait le besoin de devoir se défouler dans la vraie vie.

En fait, plusieurs recherches sont effectuées et la plupart se contredisent. Donc, le mieux est d’être attentif à tout changement de comportement de votre part.

Il reste des aspects que je n’ai pas abordés ici alors faites-moi savoir si vous voulez parler de certains d’entre eux. Je ne pouvais évidemment pas tous aborder !

J’attends vos commentaires.

Bonne fin de journée 🙂

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

9 réponses à “Jeux vidéo et préjugés”

  1. Juliette dit:

    J’ai adoré ton article!!! J’espère que tu vas faire d’autres articles. 🙂

    • Samuel dit:

      Merci beaucoup!! Je devrais en refaire quand j’aurai d’autres idées ?

  2. Maude dit:

    Un autre point positif que je me permet d’ajouter, je travaille avec plusieurs personnes jouant à des jeux vidéo et quand je les entend parler anglais, je leur demande toujours où ils ont appris leur anglais et pour plusieurs, c’est par les jeux vidéos, quelle façon ludique d’apprendre !!! 😉

    • Samuel dit:

      Évidemment! Je n’y avais pas pensé et c’est effectivement un bon atout!

  3. Denise dit:

    Félicitations! Je trouve ton article très bon. Tu as fait une très bonne réflexion démontrant que les jeux vidéos ne sont pas nécessairement une perte de temps.
    Continue à écrire tu as du talent.

  4. Annabelle dit:

    wow !!! Je ne voyais pas les jeux vidéo de cette façon. Avant, ma seule opinion à ce sujet-là, c’est que c’est une TOTALE perte de de temps, mais tu as réussi à me faire changer d’avis.

    • Samuel dit:

      Comme tu vois on en apprend à tous les jours 😉

  5. Anonyme dit:

    Je crois être ton sosie ou alors ton jumeau caché! Si vous voulez voir ma tête, allez sur le profil de remi gruet sur facebook
    merci de votre compréhension. Rémi