Innovations bien de chez nous

18 avril 2018 - Marie-Pier Tremblay

Le téléphone, la motoneige, la poutine… Oui oui, on sait. Mais le Canada n’a pas cessé d’innover en 1960 ! Les inventions et découvertes de nos créateurs continuent de changer les vies. Quelques bons coups de chez nous qui rayonnent à travers le monde. 

Étoiles zombies


Faute de carburant, une étoile zombie explose et devient une supernova, sans s’effondrer et se métamorphoser en trou noir. La spécialiste de ces mystérieuses étoiles mortes-vivantes est l’astrophysicienne canadienne Victoria Kaspi.

Éclairant

Dans une mine de l’Ontario, le physicien Arthur McDonald a découvert que les neutrinos – des particules générées par les réactions nucléaires – avaient une masse. Bon, pour vous, ça ne veut sans doute rien dire, mais cette découverte de taille lui a valu un prix Nobel en 2015. Ses travaux facilitent en effet notre compréhension de la formation du Soleil. Rien de moins !

Antidérapant

Le sel épandu dans les rues l’hiver augmente les risques de cancer chez les chats et les chiens, en plus de polluer la nappe phréatique. C’est après la mort de son épagneul que le Canadien Mark Watson a élaboré un nouvel abrasif à base d’un minéral volcanique, le ÉcoTraction. Sans danger et non corrosif… même si Pitou tente d’y goûter !

On ferme !

Combien de temps une plaie nécessitera-t-elle avant de se cicatriser ? Jusqu’à tout récemment, les spécialistes devaient l’estimer à l’oeil nu. Mais en combinant une caméra et un ordinateur, le Kent Imaging calcule l’apport de sang aux tissus et émet un pronostic beaucoup plus fiable. Une grande avancée dans le traitement des grands brûlés.

Téléchirurgie

Comment former un neurochirurgien qui se trouve dans un autre fuseau horaire ? Par Skype ? Disons, par Skype… amélioré ! Grâce au NeuroTouch, un simulateur neurologique de réalité virtuelle développé chez nous, les spécialistes peuvent maintenant transmettre leur précieux savoir à un collègue à l’autre bout de la planète.

Abeille à emporter

Conserver un quart de melon ou un demi-sandwich au poulet ? Un morceau de coton enduit de cire d’abeille devrait vous faciliter la tâche. L’emballage Abeego adhère à votre aliment, tout en étant antibactérien, réutilisable… et plus écologique que les traditionnels sacs de plastique. L’avenir du lunch !

Sang souci

L’hémorragie est souvent mortelle lors d’un accident. C’est un traumatologue des Forces armées canadiennes qui a conçu le iTClamp, une attache révolutionnaire qui permet de joindre les extrémités d’une plaie en attendant la chirurgie. Jetable et à petit prix, son invention sauve des vies en limitant les pertes de sang et en diminuant les besoins en transfusion.

Le monde par l’image

Balayer un objet avec un laser afin d’en créer une version virtuelle : c’est au Canada que la numérisation 3D est née. Au départ, sa fonction première en était de préserver le patrimoine. Disons que les experts en effets spéciaux des franchises Seigneur des Anneaux et Matrix en ont fait un autre usage… encore plus spectaculaire !

Super clou

En orthopédie, on utilise des clous dans les implants. Or, comme les enfants grandissent, les dispositifs devaient être fréquemment remplacés, provoquant des chirurgies en série. C’était avant le coup de génie des docteurs François Fassier et Pierre Duval : un clou téléscopique qui s’étire et s’adapte selon la croissance. Iron Man en est vert de jalousie !

Énergie portative

De l’énergie renouvelable, mais à petite échelle : il fallait y penser ! La turbine hydrocinétique portative s’installe facilement sur n’importe quel cours d’eau, fleuve ou rivière, là où le courant est le plus fort. Sa petite taille et sa légèreté réduisent grandement son impact environnemental.

Texte : Jade Bérubé

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍