Par Kristelle Dubois et Cynthia Mercier

 

Tout d’abord, il faut savoir que cette substance est une huile végétale extraite de la pulpe rouge des fruits du palmier à huile, que l’on peut, par la suite, transformer en graisse utilisable dans de nombreux produits. Résultat, on la retrouve partout! On l’utilise, entre autres, dans les pâtes à tartiner (le fameux Nutella), les chips, la margarine, etc.

Au fil des années, cette huile a envahi la plupart des aliments industriels. Malheureusement, la surexploitation de cette huile créé de nombreux problèmes pour notre environnement, tels que la déforestation massive, la pollution des eaux et de l’air ainsi qu’un appauvrissement des sols.

Crédit: Rainforest Action Network

Par exemple, regardons l’Indonésie, où se situe la majeure partie de ces plantations. À elle seule, elle est responsable de plus de 13% de la déforestation mondiale. La déforestation affecte plusieurs espèces, notamment  les orangs-outans. L’industrie cherche à produire de plus en plus d’huile de palme et, ce, à des prix de plus en plus bas. Afin d’y parvenir, elle décide de raser les forêts naturelles pour y planter ces palmiers qui produisent la fameuse huile.

Ce que vous pouvez faire pour aider :

En tant que consommateur, vous pouvez agir de façon simple! Premièrement, vous pouvez  diminuer la consommation de produits à base d’huile de palme ou de produits portant la mention «huile végétale». Deuxièmement, vous pouvez opter pour les produits utilisant ces huiles provenant des palmiers, mais qui sont issues de l’agriculture biologique ou durable (RSPO). Ainsi, vous démontrez votre mécontentement face à l’exploitation abusive  de l’environnement. Ceci contribuera à forcer les industries à modifier leurs méthodes de production.

Pour lire l’article complet, cliquez ici.

 



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.