ebola

D’un côté, une épidémie ayant fait jusqu’à présent des milliers de victimes sur son passage. De l’autre, un médicament expérimental, non testé sur des humains, mais dont les résultats sont prometteurs chez les singes. Sur la table, une question sur laquelle doit se pencher  l’OMS (Organisation mondiale de la santé): peut-on autoriser l’administration d’un médicament expérimental en temps de crise?

Et vous, qu’en pensez-vous?

 

 

Source: Agence Science-Presse



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.