Don de sueur

8 décembre 2017 - Marie-Pier Tremblay

weigao@berkeley.edu

Vous connaissez quelqu’un qui raffole des prises de sang ? Nous non plus ! Bonne nouvelle : des scientifiques ont découvert le moyen de faire des analyses médicales sommaires sans vilaines aiguilles.

Des chercheurs de l’Université de la Californie à Berkeley, aux États-Unis, ont inventé un bracelet de plastique flexible qui analyse la composition moléculaire de la sueur et envoie les résultats au téléphone intelligent du patient ! L’innovation, présentée dans le magazine Nature, permettrait également de savoir exactement à quel moment boire de l’eau ou prendre des médicaments.

Les scientifiques ont développé des capteurs qui analysent les électrolytes et les métabolites présents dans la sueur. Ces substances et déchets produits par le  corps humain, comme l’acide lactique lors d’exercices physiques, sont captés par le bracelet.
– À boire !!! dit le bracelet.
– Va prendre une douche, ajoutent les coéquipiers.

Texte : Marianne Bissonnette, Raphaëlle Derome, Martine Latarte, Marion Spee

publiez votre commentaire

dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont facultatifs :

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍