dna-nanorobot

Crédit: Wyss Institute \ Harvard University

Imaginez une armée de robots minuscules patrouillant dans votre sang à la recherche de cellules malades…

On délire ? Non. Ce sont les travaux (sérieux !) de chercheurs de l’Institut israélien de technologie.

Construits à partir de brins d’ADN, ces nanorobots sont spécialisés dans le transport de médicaments. Ils ciblent spécifiquement les cellules endommagées comme les cellules cancéreuses. À l’instar des chimiothérapies et des radiothérapies, cette technique n’endommagerait pas les tissus sains autour des cellules cancéreuses.

-Élise Magnin



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.