mot redche26

Je ne sais pas vous, mais moi, j’évite de faire étalage de ma vie privée sur les réseaux sociaux.

Pas de photo Pinterest de mon jus matinal « detox » dans un pot Mason.

Pas de # OOTD.

Pas de dîner dans resto branché en bonne compagnie #Jade #Raphaëlle #Barbara.

Pas de never forget Espagne 2016 con Rodrigo.

Pas de Centre Bell, Section Parterre, Rangé DD. Trop, trop hâte à ce soir. Ni de… lendemain # fatiguée.

Pas de journée sans maquillage.

Pas de photo de mon chat… parce que je n’ai pas de chat.

Ce que je fais de plus personnel, c’est changer ma photo de profil… une fois tous les trois ans. Je n’aime pas qu’on mette le nez dans mes affaires. Et je m’indigne ouvertement de l’indiscrétion de l’État et des revendeurs de données privées.

Vous imaginez alors ma surprise lorsque, à la lumière de notre dossier du mois, j’ai revisité la configuration des paramètres de mon iPhone. Aoutch !

J’avais laissé la porte grande ouverte et je maugréais contre les gens qui rentraient à l’intérieur. Depuis, je l’ai fermée. J’ai aussi fait le tour de toutes les fenêtres. Il y a certainement encore des failles, des endroits par lesquels quelqu’un d’habile ou de mal intentionné peut s’infiltrer chez moi, mais j’ai enlevé l’affiche : « entrez et faites comme chez vous ». Ce n’est plus un open house, c’est un party privé.

-Noémie Larouche, rédactrice en chef



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.