Des chercheurs de la Californie, aux États-Unis, ont réussi à fabriquer des électrodes pour les piles au lithium à partir de… champignons portobello !

Leur recette ?
– Chauffer la peau des champignons à haute température (1 100 °C).
– On obtient de minuscules structures de carbone poreuses.
– Ces pores emmagasinent le liquide et facilitent les transferts d’énergie, ce qui augmente l’efficacité et la durée de vie des piles.

Est-ce que c’est savoureux ?
Non, mais c’est une excellente nouvelle ! Parce qu’actuellement, la fabrication d’électrodes nécessite des milliers de tonnes de graphite transformé à l’aide de produits chimiques : un procédé polluant.

Et avec la multiplication des appareils mobiles et des voitures électriques, la demande pour ces piles au lithium risque d’exploser dans les prochaines années.

– Philippe Marois, Bouchra Ouatik



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.